Il n’y a pas si longtemps, Bordeaux Confidentiel te faisait découvrir les vestiges du Château du Hâ. Aujourd’hui, nous continuons dans la même veine et nous allons te parler du Château Trompette, qui, pour l’histoire, fut construit après la guerre de cent ans, sous le règne de Charles VII, à la même époque que le Château du Hâ et permettait au roi d’imposer son pouvoir, de montrer sa force (oui l’époque il n’avait pas Rolex…).

Un édifice militaire détesté par les Bordelais

Cet édifice était le symbole de la puissance royale (et de sa cruauté). Après la bataille de Castillon (1453), le roi de France Charles VII se venge des Bordelais, qui soutenait alors le roi d’Angleterre, en organisant une rude répression : Les seigneuries sont réquisitionnées, la langue gasconne est interdite, les juridictions sont supprimées, les nobles sont soumis ou exilés, les bourgeois ruinés… Enfin le roi n’est pas content et il le fait savoir !

Dans ses mouvements de colère, il ordonne de construire 2 châteaux pour asseoir sa puissance : le Château du Hâ et le Château Trompette… 12 ans de travaux pour construire ces 2 Édifices à la gloire de la puissance de sa majesté… 12 ans pendant lesquels le roi voulait marquer les Bordelais et leur imposer respect et obéissance.

Le Château Trompette sera ensuite une « Bastille Bordelaise » symbole du pouvoir.

le chateau trompette

Du Château Trompette à la place des Quinconces

Le Castet Trompeyte (nom original du Château Trompette), nom en gascon dû à celui de la prairie aux troupeaux (prats aux troupeytes) sur laquelle il a été édifié, a été détruit en 1818 et fait lieu et place, aujourd’hui, à la place des Quinconces.

Tous les historiens et architectes s’accordent à dire que, le feu Château Trompette, était une œuvre architecturale classique magnifique… D’ailleurs si cela t’intéresse, une maquette t’attend ICI.