les bunkers bordeaux présentation

Les bunkers sous nos pieds

Bordeaux fut, pendant la 2e guerre mondiale, une place stratégique pour l’occupant, par l’importance de son port et son accès à l’atlantique.

Ce fut également une cible de choix des alliés pour enrayer et briser un envahisseur nazi bien installé. C’est ainsi qu’à l’automne 43, des abris anti-aériens fortifiés et des blockhaus ont été construits dans Bordeaux (ou plutôt sous Bordeaux) :

  • place Pey-Berland
  • place du 11 novembre
  • allée de tourny
  • à l’angle de la rue Rase et des quais
  • sur Bacalan

…de façon à stocker, armes et munitions, protéger les troupes… etc…

Rien ne manquait à l’intérieur, bien entendu rien de comparable avec un hôtel étoilé mais, à l’intérieur, eau, électricité, quelques commodités…

Une situation étudiée parfaite pour assurer un siège.

À la libération, un programme de destruction a été lancé, un grand nettoyage afin de détruire les vestiges d’un temps que l’on préférait oublier. Ces travaux furent long car l’usage d’explosif fut proscrit dans la ville et il fallut venir à bout de ses bunkers ‘à la main’.

C’est en 1947 que fut achevé ces travaux de démolition.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *