À la vue de tous… enfin presque

Tu passes sans doute souvent devant le portail des Archives municipales, rue du Loup… Et en dehors du feuillage de la fameuse glycine que tu peux voir, tu te demandes sans doute quels secrets s’y cachent ? (je parle du lieu, pas du feuillage hein 😉).⁠

Je t’en dis un peu plus… ⁠

Cet endroit renferme une curieuse collection d’élément lapidaire (de textes gravés dans la pierre).⁠

À l’époque où cette majestueuse demeure du XVIIᵉ siècle a été construite, son architecte (Jacques D’Welles) voulu donner un signal fort en incrustant dans le mur de clôture plusieurs pierres sculptées.⁠

Tu pourras y voir, entre autres, une rare représentation du Palais d’Orsay sculptée dans le marbre de Carrare.⁠