Savais-tu que ces vases d’apothicaires en demi-relief qui décorent la façade de cette officine ont une origine célèbre jusqu’en Angleterre ?…

Cette officine fut celle de l’apothicaire du couvent des Petits-Carmes, frère Pierre Catinot qui rénova, la formule d’une eau casi-miraculeuse qui soignait de nombreux troubles (léthargie, épilepsie, torpeurs, coliques, vertiges…).

Il y ajouta des épices venues d’indes et des antilles.

Libéré de ses vœux après la révolution, il s’installa dans cette officine et commercialisa son élixir, ce qui fit sa renommée de France jusqu’en Angleterre et fit la réputation de sa maison.

Cette eau s’appelait « l’eau de Mélisse des Carmes « ⁠